1/2 Prince T1 Extra : Yu Lian CONTRE Ugly Wolf

posted in: 1/2 Prince | 7

½ Prince Volume 1 – Le début d’une légende

Roman version d’origine en chinois par : 御我 (Yu Wo)


Chapter Extra : Yu Lian VS Ugly Wolf  – Traduit du chinois vers l’anglais par Erialis[PR!]
Chapitre Extra : Yu Lian CONTRE Ugly Wolf  – Traduit de l’anglais vers le français par Zinthia
+ Travail de vérification par Nocta et AkaiiRia

« Grand frère Wolf, tu crois que le timing de mon sortilège, à l’instant, était correct ? Est-ce qu’il y a un point sur lequel je devrais travailler ? » demanda timidement Yu Lian.

« Pas du tout, je crois que ça a été très bien exécuté. Le timing, la direction, et la force de la magie étaient tous parfaits », répondit Ugly Wolf avec un doux sourire.

« Vraiment ? »

Oui, c’était très bien exécuté, mais je pense qu’elle pourrait faire encore mieux si elle cessait de demander l’avis de grand frère Wolf – et de se retrouver à  bavarder pendant dix minutes – chaque fois qu’elle finissait de lancer un sort, songeai-je avec exaspération. Je continuai de combattre monstre après monstre, tandis que je roulais des yeux un nombre incalculable de fois en direction du couple qui discutait joyeusement.

« Ça fait un moment déjà et ils sont encore dans leur petite bulle, n’accordant pas la moindre attention au reste d’entre nous. Leur conduite… va finir par me faire mourir de jalousie », me plaignis-je pendant que je leur lançais un autre regard quelque peu affligé.

«  Pourquoi tu te sens envieux, Prince ? » remarqua Lolidragon de façon sardonique. « Tu dois bien être conscient que tu as déjà une beauté ultra superbe à tes côtés, l’une des plus belles femmes de la Terre… » Là, elle se pointa du doigt. «… ainsi qu’un super ultra beau gosse, dont l’apparence n’a nul rival dans cet univers », ajouta-t-elle en désignant Gui. « De plus, si tu t’ennuis, tu peux toujours admirer ta propre apparence incomparable de beau gosse… » murmura Lolidragon dans un souffle.

C’est vrai ! Voyons voir : alors, je peux soit être lesbienne et tomber amoureuse de Lolidragon ou je peux tomber amoureuse de Gui, qui s’avère être gay ! Et si j’ai trop de  temps devant moi, je pourrais toujours me complaire dans le narcissisme…

Génial, vraiment génial ! pensai-je, me moquant froidement de ma propre merveilleuse chance à attirer les gens. Ouaaah ! Revoilà ma confiance en moi qui se prend un coup…

« Soupir, Je souhaite vraiment que Prince et moi puissions être comme eux, un jour. » L’expression de Gui était tout aussi jalouse.

« Doll aussi espère vraiment rencontrer un prince sur un cheval blanc. » L’expression de Doll montrait clairement qu’elle était perdue dans sa propre fantaisie.

Tu pourrais… simplement m’acheter un cheval blanc pour que je puisse le chevaucher ?

« Soupir… Je suis trop jaloux(se) ! » nous lâchâmes tous  les quatre simultanément, nos regards irrités rivés sur la belle et la bête, qui étaient toujours engagés dans une conversation intime.

 

 

Un léger sourire sur le visage, Yu Lian vint à notre rencontre. Cependant, au moment où elle tourna le dos à grand frère Wolf, son sourire s’évanouit instantanément, et ses sourcils se froncèrent. Sur un ton très triste, elle demanda : « Dites, j’aimerais vous demander quelque chose… Est-ce que grand frère Wolf aime quelqu’un ? »

« Je ne crois pas. Je ne l’ai jamais entendu mentionner quoi que ce soit à ce propos ! » J’hésitai, songeant que quelque chose de ce genre était tout simplement improbable. « Il s’est produit quelque chose qui t’a fait penser que c’était le cas ? »

Le regard de Yu Lian était rempli de détresse. Des larmes jaillissaient de ses yeux, nous faisant paniquer. « Alors pourquoi grand frère Wolf ne réagit pas, quel que soit le nombre de fois où j’insinue que je l’aime ? »

« Hm… Tu l’as mentionné de façon assez explicite ? » l’interrogea prudemment Lolidragon.

« Je lui ai dit que, si un homme aussi merveilleux que lui cherchait une femme, je l’épouserais… Ce n’était pas assez explicite ? » demanda Yu Lian avec anxiété.

Lolidragon lui jeta un regard impuissant. « Pour la plupart des gens, ce serait suffisamment clair, mais Odd Squad possède deux membres particulièrement lents à la détente lorsqu’il s’agit de sentiments, et l’un d’entre eux est grand frère Wolf. »

« Qui est l’autre ? » demandai-je, curieux. C’est Doll, pas vrai ?

« Ahem, c’est sans importance. Ce qui importe maintenant, c’est de venir en aide à Yu Lian et grand frère Wolf. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’une fille aussi adorable en pince pour lui. Comment est-ce que nous pourrions possiblement rester les bras croisés et juste regarder l’ignorance de grand frère Wolf lui coûter l’amour de sa vie ? » déclara vertueusement Lolidragon. « Alors les gars, nous allons les aider ? »

« Oui ! » nous rugîmes avec enthousiasme.

« Oui quoi ? » fit soudainement la voix de grand frère Wolf derrière nous.

Nous nous tournâmes lentement, des sourires innocents aux lèvres.

« Oui pour s’entrainer dur, grand frère Wolf. » Mon sourire était particulièrement brillant et candide.

« Oui, travaillons tous durement ! » Le visage de grand frère Wolf se défigura sous un sourire affreux. Yu Lian l’observa, ivre de bonheur à sa vue.

Nous formions une ligne, attendant que grand frère Wolf et Yu Lian, qui étaient engagés dans une discussion sur la magie, s’en aillent. Une fois qu’ils furent hors de portée de voix, nous entamâmes une discussion entre nous…

« Comment est-ce que nous allons nous y prendre ? » demandai-je.

« En écrivant une lettre d’amour au nom de Yu Lian », suggéra Gui.

« En préparant un dîner romantique aux chandelles pour grand frère Wolf et grande sœur Yu Lian », proposa Doll.

« En glissant du viagra dans le verre de grand frère Wolf », dit Lolidragon. Quand nous nous tournâmes tous les trois vers elle pour lui jeter un regard noir, elle déclara calmement : « C’est bien plus simple et direct. Nous ne l’utiliserons qu’en dernier recours. »

Mission « Aider Yu Lian à attraper un mari » : c’est parti !

Gui commença immédiatement l’écriture d’une lettre d’amour. Pour ce qui est de Doll et de Lolidragon… Après avoir gâché les cinq derniers plats que j’essayais de préparer, elles furent escortées hors de la cuisine sous mon regard sanglant et la menace de mon Dao Noir. Après cela, elles s’occupèrent de mettre la table à la place.

 

 

Gui se précipita avec excitation vers grand frère Wolf, la lettre finie en main. Le reste d’entre nous l’avait suivi et observait discrètement par derrière. « Wolf, j’ai trouvé cette lettre par terre sur ma route, et elle t’est adressée ! »

« C’est vrai ? » dit grand frère Wolf, une expression de doute sur le visage tandis qu’il prenait la lettre des mains de Gui, et il commença à lire son contenu à voix haute.  « La pluie chaude tombe ; une douce brise disperse le froid gelé. Les yeux du saule et les joues du prunier : le printemps est là, s’éveillant. Pourtant, qui est là pour partager une coupe de vin ou parler de poésie avec moi ? Les larmes fondent comme de la poudre alors que la broche en fleur s’alourdit sur ma tête. Les vêtements avec leurs fils d’or, je les essaye ; les falaises de mon oreiller, elles ruinent les ornements de mes cheveux. Seule, avec une intense peine pour unique compagnie, sans beaux rêves, j’allume une lampe fleurie dans le silence de la nuit. Yu Lian… »

Nos trois visages blêmirent. Je saisis Gui à la hâte et le traînai en arrière.  « Que diable as-tu écrit dans cette lettre ? » demandai-je.

« “L’Amour de la Fleur du Papillon” par  Li Qing Zhao. C’est un poème vraiment très touchant », dit Gui d’une voie émue. Il tamponna même des larmes aux coins de ses yeux. « Je crois qu’après avoir lu ce poème, Wolf comprendra certainement le cœur de Yu Lian. »

Vraiment ? Je regardai grand frère Wolf avec incertitude. Il va vraiment comprendre ?

Juste à ce moment-là, grand frère Wolf me fit signe.

« Prince, est-ce que tu comprends de quoi ça parle ? » me souffla grand frère Wolf avec embarras.

« Je le sais ! Ça signifie que je vais flanquer à Gui une raclée monumentale », affirmai-je en étirant mon cou pour détendre mes muscles, et je serrai les poings fermement en faisant craquer mes jointures.

 

 

Je plaçai le dernier plat sur la table et regardai ensuite les bougies, les fleurs fraîches, la nappe blanche comme de la neige, les assiettes blanches, et les bols contenant des délices cuisinés avec des efforts laborieux, ainsi que le ciel parsemé d’étoiles. Ah, comme c’est romantique ! Ce n’est pas en vain que j’ai persuadé Lolidragon d’aller « emprunter » des objets au restaurant local.

Doll, Gui, Lolidragon et moi nous cachâmes précipitamment dans les buissons, près du dîner éclairé à la chandelle, et attendîmes. Après avoir reçu notre mot, grand frère Wolf et Yu Lian devraient venir ici et profiter de ce romantique dîner aux chandelles… Héhé ! Avec ça, leurs sentiments vont s’épanouir !

« Prince, qu’est-ce que vous manigancez tous ? Pourquoi est-ce que tu as envoyé une note au lieu d’utiliser le tchat de groupe ? » La voix remplie de méfiance de grand frère Wolf retentit depuis le tchat de groupe. Paniqués, nous nous lançâmes tous les quatre des reproches, maudissant intérieurement : Stupide jeu en ligne, pourquoi est-ce qu’il y a ce tchat de groupe ?!

« Les gars, ne faites pas de bruit sur le tchat de groupe », nous ordonna Lolidragon. « Si grand frère Wolf n’obtient aucune réponse de notre part, il finira par venir ici avec Yu Lian. » Nous hochâmes la tête.

« Oublie ça. Je n’ai pas la moindre idée de ce qu’ils sont en train de faire. Tu as faim, Yu Lian ? Allons manger un morceau en ville avant de partir à leur recherche », dit sur le tchat de groupe Ugly Wolf à Yu Lian qui était à côté de lui.

Je m’assis à la table avec un air maussade, observant mon repas minutieusement préparé se faire dévorer par trois gloutons. Ouaaaah ! J’ai cuisiné tout ça pour grand frère Wolf et Yu Lian, alors est-ce que vous pouvez ne pas tout engloutir si irrespectueusement ?!

« Pfff, je vous avais bien dit que vos méthodes n’étaient pas bonnes. À quoi bon faire preuve de réserve ? » Lolidragon avala la dernière bouchée du pilon d’oie qu’elle avait arraché aux deux autres, avant de continuer de nous sermonner. « Utiliser du viagra est bien plus simple et rapide. Une fois que l’action sera faite, tout ira pour le mieux. Après tout, nous savons tous que grand frère Wolf n’est pas le genre d’homme à refuser de prendre ses responsabilités ! »

« On ne peut rien y faire, je suppose. Puisque tous nos autres plans ont échoué, on dirait que nous n’avons pas d’autre choix. » Je me relevai, en endurcissant ma détermination. « Lolidragon, dis-moi où ils vendent du viagra. Je vais aller en acheter. »

« Euh… Pourquoi tu n’irais pas vérifier si “Chez Watson” en vend ? » répondit Lolidragon, l’air hésitant.

« Je doute qu’ils vendent ce genre de choses… D’ailleurs, depuis quand “Chez Watson” a ouvert un magasin dans Second Life ? » demanda Gui en regardant Lolidragon d’un air soupçonneux.

Je donnai une violente gifle à l’arrière du crâne de Lolidragon.

« Un tas d’idées foireuses ! Gah, vous êtes tous inutiles ! On dirait que nous allons devoir recourir à cette extrémité », déclarai-je. Je regardai mon poing avec une lueur vicieuse dans les yeux.

Sérieusement agacé, j’accourus immédiatement en ville et achetai une massue, des chaînes, un petit couteau, une bouteille de crème capillaire, et une cage d’oiseau contenant une colombe blanche. Puis je partis à la recherche de Yu Lian et de grand frère Wolf. Une fois que je les eus localisés, je me glissai furtivement derrière grand frère Wolf, massue en main. Yu Lian me regarda, les yeux ronds comme des soucoupes tandis que j’assommais grand frère Wolf d’un coup direct à la tête pour le rendre inconscient. Comme tous les autres me fixaient avec stupeur, moi – un elfe svelte – j’attachai l’impressionnante carcasse du loup de deux mètres de haut avec les chaines et le traînai plus loin.

« Lolidragon, Doll, emmenez Yu Lian acheter une robe de mariage et maquillez-la. On se retrouve à l’église dans une heure. Gui, viens avec moi. »

« Oui, monsieur ! » firent-ils en chœur.

Je pris le petit couteau et la crème pour cheveux, et les tendis à Gui en disant : « Fais en sorte de rendre grand frère Wolf plus présentable, qu’il ait l’air d’un parfait gentilhomme. Il va se marier dans une heure. »

« Un parfait gentilhomme ? » Gui jeta un coup d’œil au visage féroce de grand frère Wolf. « J’ai bien peur que ce ne soit… impossible ! »

« … Un parfait gentilloup, alors. »

Avec un homme-loup de deux mètres en bandoulière sur mon épaule, je me dirigeai vers l’église, ignorant les expressions d’effarement sur le visage des passants. De cette façon brusque, Gui et moi attendîmes, debout à l’entrée de l’église, l’arrivée de l’adorable future mariée, Yu Lian.

Comme je l’avais prédit, elles n’étaient toujours pas arrivées, même après une heure et demie. Je passai alors sur le tchat du groupe et émis un dernier avertissement. « Mesdemoiselles, je vous laisse encore dix minutes. Après ça, je mettrai ce loup qui se trouve sur mes épaules aux enchères. » Sur ce, je pus entendre des bruits de panique.

« Je suis là, ne vends pas mon loup ! » Yu Lian arriva en courant, vêtue d’une robe de mariée blanche comme la neige, son visage reflétant l’anxiété.

Voyant que tout était fin prêt, je laissai tomber grand frère Wolf sur le sol. Comme prévu, grand frère Wolf avait déjà repris conscience. Sur un ton féroce, je grondai : « Yu Lian veut t’épouser. Est-ce que tu la prendras pour épouse ou pas ? »

Ugly Wolf fixa Yu Lian avec étonnement, tandis que cette dernière baissait la tête timidement. D’une voix lente, il dit : « Tu souhaites vraiment m’épouser ? Je ne suis qu’un prêtre, et je n’ai aucun moyen de te protéger contre des monstres. Je suis un loup affreux, dépourvu de beaux traits à proprement parler. Je ne suis pas non plus un homme riche et je ne peux pas t’offrir de l’équipement. Sachant tout ça, tu veux vraiment te marier avec moi ? »

Le visage rayonnant de tendresse et de détermination, Yu Lian répondit : « Tu es un prêtre, donc tu te tiens à mes côtés et aides nos amis avec moi. Tu ne possèdes peut-être pas de traits séduisants, mais ton cœur généreux vaut bien plus que ça. Tu n’es pas riche, mais tu es passionné et profondément attentionné avec tes amis. À mes yeux, tu es incomparablement parfait. » Yu Lian prit une profonde inspiration et ajouta : « Oui, je souhaite t’épouser. »

Doll prit un mouchoir et tamponna ses larmes. « C’est si émouvant ; Doll va se mettre à pleurer. »

Lolidragon et moi avions depuis longtemps commencé à nous étreindre en pleurant. Et Gui ? Ce type qui avait sournoisement essayé de me prendre dans ses bras avait déjà été écarté de mon chemin d’un coup de pied, expulsé jusque dans la rue d’à côté.

Le visage de grand frère Wolf était rouge vif. « Yu Lian… »

Je regardai avec impatience ces deux êtres totalement muets et embarrassés. J’attrapai alors Yu Lian avec ma main droite et grand frère Wolf avec la gauche (c’est l’avantage d’avoir autant de force ! Si tu t’ennuies, tu peux traîner des gens jusqu’à l’autel…) et poussai du pied la porte de l’église. Une personne sous chaque bras, j’allai à la rencontre du pasteur et dis : « Pasteur ! Mariage ! ». Sur ce, je les laissai tous les deux tomber sur le plancher.

Le pasteur commença à débiter le blabla habituel d’une cérémonie de mariage. (Mes excuses, j’étais occupé à nettoyer la colombe, puisque j’avais l’intention de la relâcher plus tard, donc je n’ai pas accordé la moindre attention à ce qu’il disait.) Tout ce que j’entendis, ce fut les toutes dernières lignes : « … Alors, Yu Lian, acceptez-vous de prendre cet homme, Ugly Wolf, pour époux, de réconforter son âme dans les temps difficiles, de prendre soin de lui en cas de maladie, d’être à ses côtés dès aujourd’hui, et de ne jamais le quitter ou l’abandonner ? »

Yu Lian regarda brièvement Ugly Wolf, et sur un ton passionné, elle répondit : « Oui, je le veux. »

« Ugly Wolf, acceptez-vous de prendre cette femme, Yu Lian, pour épouse, de la réconforter dans les temps difficiles, de prendre soin d’elle en cas de maladie, d’être à ses côtés dès aujourd’hui, et de ne jamais la quitter ou l’abandonner ? »

« Oui, je le veux », répondit Ugly Wolf sans hésiter.

Wouhou ! Relâche la colombe, relâche la colombe ! Avec un cri de joie, je libérai la colombe – un symbole de félicité – et rugis : « Triple hourrah pour belle-sœur Yu Lian ! »

7 Responses

  1. Aliberti

    un super boulot pour la traduction ^^
    j’ai lu les 6 premiers chapitres , + celui-ci , mais le chapitre 7 ne s’affiche pas … est-ce normale ?
    en tout cas , merci pour tout !

    • Français

      Bonjour, comme tout allait bien de mon côté j’ai demandé à une autre personne de voir si elle avait le même problème que toi et m’a confirmé que c’était le cas. Il arrive parfois que WordPress, le site hôte de PR! International, fasse des mises à jours soudaines, et dans ces cas-là on remarque l’apparition de bugs étranges sur notre site. Je ne serais pas étonnée que ça en soit la cause, puisque le problème ne semble pas venir de nos publications. Dans ce cas, je recommande l’utilisation de Google Chrome ou de Mozilla Firefox au lieu d’Internet Explorer (où il y a le plus de bugs apparents). Sinon, afin d’empêcher de devoir mettre un terme brusque à ta lecture, tu peux simplement retourner dans la liste des chapitres de 1/2 Prince. Tous les chapitres publiés y sont rassemblés. Je suis vraiment désolée de l’inconvénient. Et, merci beaucoup pour les encouragements. Ça nous fait toujours plaisir de voir que notre travail est apprécié. ^ ^

  2. Aliberti

    Merci beaucoup pour ta réponse ! je ne m’attendais pas à ce que ce soit si rapide ^^
    Je me suis rendue compte hier , que ce n’était pas spécialement le chapitre 7 qui posait problème (finalement la page a marché au bout d’un moment X) ), mais bien le “serveur” ou le site hôte comme tu dis …
    ce que tu m’as expliqué m’as confirmé ce que je pensais, et en effet c’est vraiment dommage que certaines pages ne s’affichent pas…
    Du coup aujourd’hui, c’est carrément la page “listes des chapitres” qui ne veut pas s’afficher :/
    Je suis vraiment dsl, j’ai bien compris que ce n’était pas la faute à votre équipe… alors je vais tout simplement m’armer de patience et réactualiser la page jusqu’à ce qu’elle marche (ou essayer un autre jour 😉 )

    En tout cas encore merci pour tout, et bonne continuation !

  3. L'amateur d'aéroplanes

    Tiens, au niveau mariage, l’époux de Feng Lang est totalement absent de cette light novel ?

    • Français

      L’époux de Feng Lan? Si tu veux parler de celui qu’elle avait dans le jeu The World avant de commencer à jouer à Second Life, il apparaît officiellement dans le tome 2.

  4. l'amateur d'aéropalnes

    Entendu. J’avais mal comprit le contexte vu la dispute au tout début du livre ou son jumeau parlait de ”beau-frère” et elle disait que son mari lui avait acheté de l’équipement. Je pensait à mari dans la vie réelle.

    Le travail de nuit est mauvais pour la concentration….

    Au niveau familial, elle à donc des parents travaillant à l’étranger, un frère mais lorsqu’elle le croise dans le hall des aventuriers avec son équipe (désolé, je n’ai plus le n° du chapitre en tête), elle parle d’une sœur également qui est avec lui ou j’ai aussi comprit de travers ?

  5. l'amateur d'aéropalnes

    J’aurai du lire la fiche des personnages avant d’écrire. Il semble bien qu’il s’agit de ”sœur” comme d’une amie…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *