1/2 Prince T5C4 : Le Côté Terrifiant d’un NPC Conscient de Soi

posted in: 1/2 Prince | 0

½ Prince Tome 5 : Un prince n’existe plus

Roman d’origine en chinois par : 御我 (Yu Wo)


Chapter 4: The Terrifying Side of a Sef-Aware NPC – traduit du chinois vers l’anglais par raylight[PR!]
Chapitre 4 : Le Côté Terrifiant d’un NPC Conscient de Soi  – traduit de l’anglais au français par Elynor
+ travail de vérification par Nocta

« Calme-toi, tu dois te calmer », me murmurai-je frénétiquement.

Tout d’abord, essayons de voir comment fonctionnent les messages privés. Tremblant, j’ouvris le canal de MP.

« Doll ? »

« Grand frère Prince », répondit anxieusement Doll.

Dieu merci, les MP fonctionnent encore. Le poids sur mon cœur s’allégea finalement un petit peu.

« Doll, est ce que ça va ? »

« Ça va, mais Celestial n’arrête pas de frotter sa tête contre la joue de Doll, ce qui est très dégoutant. » On aurait dit que Doll était sur le point de pleurer.

QUOI ?! Ce sale NPC pervers… J’étais tellement énervé que je faillis me précipiter à travers le portail.

« Doll, attends-moi, je viens te sauver ! »

Doll m’arrêta rapidement. « Ne viens pas, grand frère Prince. Celestial est trop fort, vous n’arriverez pas à le vaincre. Laisse simplement Doll retourner au point de renaissance. Grand frère Prince, ton niveau est important pour moi, donc quoi que tu fasses, n’en perds aucun. »

Je restai silencieux un bon moment. Ce que disait Doll était vrai, sans contestation possible, et même en combinant mes forces avec celles de Neurotic et DanDan, je craignais que nous ne soyons même pas capables de ne serait-ce qu’attraper un bout des vêtements de celui-ci. Cependant, est-ce que je peux réellement abandonner Doll comme ça ? Après tout, c’est moi qui l’ai guidée jusqu’à sa mort en ce lieu.

Je m’assis à même le sol, découragé. Comme je m’y attendais, je ne suis toujours pas assez fort. Je ne peux même pas protéger mes propres compagnons.

 Neurotic et DanDan se tenaient debout sur le côté, également incertains quant à la marche à suivre. Ils se contentaient de me fixer, et j’étais perdu dans mes pensées.

Je sortis brutalement de cet état statique en recevant un message sanglotant de Doll.

« Grand frère Prince, Celestial dit qu’il souhaite épouser Doll et ne veut pas la tuer. En plus, c’est bizarre, mais Doll ne peut pas se déconnecter du jeu. »

« Quoi !? » J’étais tellement sous le choc que je sautai du sol, donnant une peur bleue au couple près de moi par la même occasion.

Je fus pris de panique. Est-ce-que ça signifie que Doll est piégée ? Impossible, je dois aller la sauver ! Après m’être décidé, je commençai calmement à monter un plan pour la secourir. Après tout, si nous y allions à trois et que non seulement nous ne pouvions pas la sauver, mais que nous nous retrouvions également enfermés avec elle, alors nous serions vraiment dans le pétrin1.

« Neurotic, DanDan… » J’expliquai ce que venait de me dire Doll. Ils commencèrent tous deux à froncer les sourcils, et DanDan sembla s’inquiéter davantage.

« J’ai l’intention de demander de l’aide à la Cité de l’Infini. Neurotic, DanDan, me prêteriez-vous votre force ? » leur demandai, en les implorant presque.

« Aucun problème ! D’ailleurs, même si nous devions escalader une montagne faite de couteaux, ou sauter dans des chaudrons d’huile bouillante2, et même si l’ennemi nous bravant est Celestial, nous nous serions tous les deux précipités au secours de cette adorable petite fille », rugit Neurotic dans un élan d’héroïsme.

« C’est génial », renchéris-je. « Avec quelqu’un pour me guider, je ne crains plus de me perdre. »

« Guider ? » répéta Neurotic sans comprendre.

Je hochai la tête, embarrassé, et me mis à rire. « Parce que je n’ai aucun sens de l’orientation, j’ai peur de ne pas réussir à trouver l’endroit. C’est pourquoi, je vais vous demander de m’aider à nous ramener, mes compagnons et moi, en revenant. »

La vie déserta le visage de Neurotic, tandis que DanDan rigolait. « OK, ok, mon mari et moi-même allons servir de GPS cette fois. »

À peine ai-je eu fini de leur parler que j’envoyai un MP à mon animal de compagnie invincible, Kenshin : « Kenshin, il se passe des choses graves. Dépêche-toi de venir au Repaire des Nymphes Errantes, et amène Sunshine, Arctic Fox, et Western Wind. Pense à utiliser le tapis volant, et grouille-toi. Je vous attendrai à l’entrée de la tanière. »

Kenshin resta muet un moment, puis me demanda : « On n’a pas besoin des autres ? Wicked, Nan Gong Zui, et même Broken Sword sont plus forts que Western Wind. »

Je ne dis rien pendant un moment. Là, je n’ai vraiment pas envie de les voir ! …J’ai fait ma crise, puis je me suis enfui sur un coup de tête. Maintenant que j’ai mis Doll dans cette situation, comment je pourrais leur faire face ? Entêté, je déclarai : « Je n’ai pas envie de voir les personnes que je connais bien. »

« Compris. Je vais les chercher. » Kenshin n’ajouta rien de plus et, suite à cette phrase, il ne me recontacta pas.

Après avoir donné mes instructions à Kenshin, je me tournai vers Neurotic et DanDan. « S’il-vous-plaît, amenez-moi à l’entrée de la tanière pour y attendre les secours. »

« Pas de soucis ! » Neurotic leva le pouce amicalement.

Tandis qu’il m’amenait à l’entrée, il me dit d’une voix absente : « Tu as l’air d’aller mieux maintenant, sans cette attitude “ne m’approchez pas si vous tenez à la vie !” que tu avais un peu plus tôt. »

« Désolé, je n’étais pas de très bonne humeur », m’excusai-je sincèrement. Ayant été impoli à ce point, c’est surprenant qu’ils acceptent de m’aider.

« Oh ho, pas de bonne humeur ? Viens raconter à ta grande sœur quel est le problème, elle va te réconforter. » DanDan avait cette espèce de lueur dans le regard qui apparaissait généralement quand les filles apercevaient un petit animal mignon.

« Si tu fais ça, ton mari risque d’être jaloux, non ? » J’affichai une expression désemparée, car je n’avais pas imaginé que ce visage qui était le mien pût même tenter une femme mariée.

Neurotic se retourna vers moi pour me scruter, et dans ses yeux apparut la lueur qui venait normalement quand un gars croisait une jolie fille.

« Ça n’arrivera pas, je te réconforterai avec ma femme. »

Ce couple marié complètement dingue…

« On a atteint l’entrée de la tanière. Est-ce que ce sont tes compagnons ? » DanDan pointa quelques silhouettes n peu plus loin.

Je regardai l’endroit qu’elle désignait. Comme prévu, il s’agissait de Kenshin. Et, l’accompagnant, les personnes que j’avais réquisitionnées, Arctic Fox et compagnie.

Western Wind me reprocha bruyamment : « Mon gars, de quels genres d’idioties devais-tu t’occuper, en t’absentant aussi longtemps, et en me laissant sans personne avec qui me battre ? »

« Ne pouvais-tu pas simplement demander à te battre contre Kenshin et Arctic Fox ? Ces deux-là peuvent être assez oisifs », répondis-je d’un ton énervé, alors que je trouvais cela hilarant. Serait-il possible que Western Wind aime que je lui botte les fesses ? Pour quoi est-ce que chaque personne que je dégomme semble y devenir accro ?

Western Wind broncha, et lança un regard noir à Kenshin et Arctic Fox. Paraissant très embarrassé, il grommela : « Je l’ai fait, mais le rouquin m’a ignoré, et, même si ce foutu renard était partant pour la baston, ses attaques étaient trop puissantes. La dernière fois, il m’a même envoyé au ciel. Qui irait le chercher pour se battre ? Ce n’est pas comme si je trouvais que mes niveaux étaient trop hauts et que je voulais en perdre quelques-uns, hein. »

« Prince, que s’est-il passé ? Pourquoi nous demander soudainement de venir ? Fairsky m’a dit que tu t’étais brouillé avec nous et que tu ne reviendrais pas avant une dizaine de jours, voire la moitié d’un mois », me demanda Sunshine, un peu confus. Il ajouta avec un sourire : « Elle m’a même expliqué pendant un long moment ce que “se brouiller avec quelqu’un” signifiait ! »

Sunshine était si direct que cela pouvait donner envie aux gens de pleurer. Je ne pus que passer outre ce « se brouiller » et passer directement à l’explication de la situation actuelle.

« Doll a été capturée par un boss nommé Celestial. Pour des raisons inconnues, elle ne peut se déconnecter. Nous devons donc aller la secourir. »

Dès que j’eus prononcé le mot « boss », les yeux d’Arctic Fox s’illuminèrent soudainement. Allant droit au but, il déclara : « Allons-y, dans ce cas ! »

Cet espèce de maniaque du combat… J’espérais vainement qu’il n’oublierait pas l’objectif principal de la mission, celui de sauver une personne. J’indiquai à Neurotic et DanDan de nous guider.

« Neurotic, DanDan, navré de vous utiliser comme guide. »

« Aucun problème. Je vais courir, ok ? Après tout, pour sauver Doll, le plus tôt sera le mieux. Si vous n’arrivez pas à suivre, les gars, prévenez-moi. » Aussitôt dit, aussitôt fait, il se mit à courir, et nous fîmes de même.

« N’hésite pas, je pense que nous pouvons tous te rattraper ! » Lorsque je songeai à Doll, prise au piège entre les mains de cet espèce de pervers, je souhaitai posséder la capacité de me téléporter pour lui porter secours.

« Prince », me cria Kenshin, puis il pointa Sunshine, le mage dont le visage innocent était tout sourire, puis Western Wind qui était tout en muscle.

« Euh, Kenshin, tu portes Sunshine. Western Wind…J’espère que tu coures vite. » Je lui lançai un regard féroce.

« P*****, mon gars, c’est de la discrimination ! » Malgré ses grognements, Western Wind arborait tout de même un visage totalement résigné, comme s’il regroupait la totalité de ses forces pour courir.

Avec quelques difficultés, nous retournâmes à l’endroit où Celestial et Doll avaient disparu. Je contemplai la formation magique plus haut, et me retins de charger pour la sauver. Même s’il y a plein de personnes fortes pour aider, Celestial n’est pas le genre qu’on peut sous-estimer. Essayons d’abord de contacter Doll par MP et de vérifier la situation avant de faire quoi que ce soit. Sans plus attendre, j’ouvris le canal de MP.

« Doll, comment ça va ? Celestial t’a-t-il maltraitée ? »

« Non », répondit-elle vaguement. Je sentis mon cœur s’emballer de plus belle. Que s’est-il passé ?

Ma voix prit un ton soucieux. Doll a-t-elle été à ce point battue que même parler est si difficile ?

« Tu sais, nous allons venir te sauver, d’accord ? »

« Hmmm… » Doll répliqua tout aussi vaguement.

Mon cœur était lourd. Il semblerait qu’elle ait réellement été violentée. Quelle honte !

Je modifiai immédiatement mon expression et revêtis à nouveau l’apparence de l’Elfe Sanguinaire. Fou de rage, j’usai une voix menaçante et déclarai : « Personne n’est autorisé à maltraiter mes amis ! »

Recourant à toute ma puissance pour me servir du mur comme d’un appui, je pris les devants et sautai dans la formation magique, et tous me suivirent. Je regardai de gauche à droite, inquiet, à la recherche de Doll. Cependant, dans ce hall gigantesque à moitié rempli de piliers blancs comme neige, à part le trône siégeant au centre et les divers trésors faits d’or et d’argent dispersés et brillant un peu partout, je ne vis rien. Aucune trace d’elle. Je ne pus me retenir de crier avec un sentiment d’urgence : « Doll ? Doll, où es-tu ? »

« Qui est-là ? » Une voix parvint de derrière un pilier, et mes yeux convergèrent à cet endroit. Comme je m’y attendais, la personne qui apparut devant nos yeux fut Celestial, le pervers androgyne.

Je reniflai avec dédain. « Hmph, tu viens juste de kidnapper une de mes amies et tu ne me reconnais même pas ? »

« Ainsi, c’est toi l’ancien compagnon de ma femme. » Celestial n’exprimait que de l’indifférence, comme s’il s’agissait déjà du passé. Constater cela me rendit absolument furieux. Qu’est-ce que tu entends par « ancien » compagnon ?

« Rends-nous Doll immédiatement ! » lui hurlai-je.

Celestial plissa dangereusement ses yeux et répliqua froidement : « Tu veux m’enlever ma femme ? »

D’un ton tout aussi glacial, je répondis : « Ce n’est pas ta femme. Tu ne la mérites pas ! »

« J’ai dit qu’elle était ma femme, donc elle l’est ! » Celestial était si énervé qu’il cria et lança une longueur de satin blanc sur moi.

Je fis de mon mieux pour glisser sur le côté et éviter ainsi le bout de tissu qui m’avait brisé quelques côtes auparavant. Ce faisant, je criai à tout le monde : « Pourquoi restez-vous plantés là ? Venez vous battre ! »

Ils reprirent leurs esprits et sortirent illico leurs armes pour attaquer vigoureusement Celestial. Kenshin, le plus véloce, fut devant Celestial en un clin d’œil. Ce dernier en fut choqué et lui lança tout de suite des coups de satin blanc pour lui servir de bouclier. Cependant, Kenshin, indifférent, cria : « Transpercement du Néant ! »

« AAHH. » Celestial laissa échapper un grognement de douleur, et Kenshin qui était apparu brusquement derrière lui en profita pour attaquer. À l’instant où Celestial se retourna, Kenshin lui lança une autre attaque. Celestial ne réussit pas à l’éviter et reçut une nouvelle blessure à son épaule droite.

Celestial contemplait sa blessure sans y croire, une expression de rage se dessinant peu à peu sur son visage à chaque seconde. Après cela, il vola haut dans le ciel pour mettre de la distance entre lui et Kenshin, sa bouche criant quelque chose que je ne saisis pas.

Oh non ! Ce fut comme un cri du cœur, mais les Robes Violettes apparaissaient d’ores et déjà en face de nous. La différence dans ce combat-ci était qu’elles étaient en si grand nombre qu’on aurait dit une armée miniature. Leur expression était on ne peut plus sérieuse. Ce n’était pas comme si nous ne pouvions pas gagner contre un gros groupe de Robes Violettes, mais derrières elles se trouvait Celestial dont les yeux nous lançaient des éclairs !

Voyant la situation, je me décidai. « Sunshine et DanDan, vous êtes chargés d’utiliser la magie pour forcer Celestial à se poser au sol. Kenshin, prépare-toi à le poursuivre et à l’attaquer. Les autres, vous allez protéger Sunshine et DanDan, et assurez-vous de bien le faire. »

En entendant mes ordres, DanDan se plaça immédiatement près de Sunshine. Neurotic et Western Wind se mirent à leurs côtés pour les protéger. Cependant, Arctic Fox fixa Celestial, le visage emplit de désir, ayant l’air de mourir d’envie d’engager un duel à mort avec lui. Je levai les yeux au ciel. Comme prévu, c’est un renard qui ne suit pas le mouvement. Je me contentai d’ouvrir la bouche avec exaspération pour l’avertir : « Arctic Fox, Celestial n’est pas un guerrier. Même si tu le défies, tu risques de t’ennuyer. Écoute-moi et agis avec les autres. Quand nous reviendrons, tu pourras défier Kenshin autant de fois que tu le souhaiteras. »

Arctic Fox ne laissa pas échapper un mot, mais se plaça docilement auprès de Sunshine et de DanDan. On dirait que l’utilité de Kenshin n’est pas ordinaire : non seulement il peut se battre, mais il peut également tenter les « maniaques du combat ».

Que la bataille commence !

Sunshine commença à réciter ses incantations, et des épées de vent filèrent vers Celestial. Malheureusement, elles furent toutes bloquées par le satin blanc de Celestial. La magnifique invocatrice DanDan ne fut pas en reste, et tandis qu’elle invoquait des épées de sang et leur ordonnait de voler pour affronter Celestial, elle invoqua également un géant pour nous aider à combattre les Robes Violettes, réduisant grandement la pression que nous ressentions.

Kenshin rôdait sans cesse sous Celestial. Au moment où ce dernier dût descendre à cause des lames de sang et de la magie, Kenshin l’attaqua immédiatement grâce à sa capacité incroyable lui permettant de sauter entre les piliers, rejoignant un Celestial désemparé.

Le reste des guerriers n’épargnait aucun effort dans la bataille contre les Robes Violettes qui grouillaient telles des fourmis. Balançant sa grande épée, Neurotic tranchait fréquemment en deux celles-ci au niveau de leur taille, et Arctic Fox apparaissait et disparaissait de façon imprévisible pour les frapper en plein cœur. De même, je me concentrais sur les endroits qui permettaient de donner des coups critiques. Le cou, le cœur et le front étaient mes endroits favoris. Western Wind, qui manquait de force en comparaison, adoptait une stratégie plus lente, les affrontant une par une.

À force de les tuer sans arrêt, nos corps furent trempés jusqu’aux os de sang inconnu, notre vision se résumant à une mer rouge. Nos mains avaient balancé nos lames un nombre incalculable de fois, et nous savions seulement que, à chaque mouvement d’épée, une nouvelle fontaine de sang jaillirait. Nos corps… avaient reçu un nombre incalculable de blessures, mais ça faisait un moment que la douleur avait disparu, ne laissant que de la torpeur en nous. Cependant, les nymphes continuaient d’arriver telle une marée montante, et je n’avais aucun temps mort pour vérifier où en était la situation avec Celestial. Kenshin et les autres vont-ils réussir à le tuer ? Je souhaitais anxieusement vérifier la situation de Kenshin, mais à peine avais-je montré la moindre hésitation que mon épaule gauche reçut un coup.

Je posai un genou à terre, crachant du sang à profusion. Quand je pus lever de nouveau la tête, je remarquai que Neurotic et Arctic Fox se tenaient tous les deux à mes côtés, bloquant les attaques des Robes Violettes à ma place. Si ça n’avait pas été le cas, je crains que j’aurais d’ores et déjà fait un aller simple vers la Cité de l’Infinie !

Cependant, leurs corps étaient parsemés de blessures, et je pouvais voir qu’ils étaient à leurs limites. Et, les Robes Violettes nous encerclaient toujours en groupes. Serait-il possible que l’invocation de Celestial ne finisse jamais ? Sa magie n’a-t-elle aucune limite ? Mon cœur se glaça de moitié. À cet instant, je focalisai mon attention sur Kenshin. Son corps, à l’origine immaculé, était recouvert de sang, et ses vêtements étaient lacérés à quelques endroits. A-t-il été blessé ?

Merde, j’ai encore complètement oublié que si Kenshin ou Sunshine meurent, il est possible que leur conscience s’évanouisse. Je ne dois absolument pas les laisser mourir.

« Kenshin, Sunshine, si la situation devient critique, vous devez impérativement vous enfuir », ordonnai-je en MP aux deux concernés.

« Qu’appelle-t-on critique ? » s’enquit Kenshin avec indifférence.

« Tant que ta vie est en danger, c’est considéré comme critique », répondis-je avec inquiétude.

Kenshin m’adressa un sourire amer. « Mais, s’échapper n’est plus une option. »

Quoi ? J’examinai Kenshin avec effroi et réalisai que ses deux jambes étaient entravées par de nombreux coups de satin blanc, le rendant incapable de bouger. Il ne pouvait que bloquer les attaques en restant sur place. De plus, une bonne dizaine de Robes Violettes entouraient Kenshin, et Celestial le regardait avec avidité. Et même si Sunshine et DanDan attaquaient simultanément Celestial pour le distraire, les attaques de satin sur Kenshin ne s’arrêtaient pas un instant.

« Sunshine, va vite apporter ton aide à Kenshin ! » Je tournai la tête pour le regarder, et fus à nouveau estomaqué par cette autre scène. Comme Neurotic et Arctic Fox se tenaient près de moi pour me protéger, la pression sur DanDan et Sunshine avait augmenté. DanDan devait non seulement commander le géant de pierre pour bloquer les Robes Violettes, mais Sunshine devait également employer sa magie pour s’occuper du satin blanc de Celestial. Leur situation était tout aussi critique que celle de Kenshin.

Est-ce que je suis responsable de ce qui arrive ? En y repensant, je ne me préoccupai plus de mon corps qui souffrait tellement qu’il en était engourdi, et me forçai à me relever. Je criai à Neurotic et Arctic Fox : « Ça va, allez vite aider les magiciens. »

Ils me regardèrent avec inquiétude, mais sous mon regard ferme les deux se hâtèrent de retourner auprès de Sunshine et DanDan afin de leur donner un coup de main pour bloquer les attaques des Robes Violettes.

Je veux aller aider Kenshin ! Traînant mon corps soudainement si lourd, je fis malgré tout de mon mieux pour faire danser mon Dao Noir dans mes mains, utilisant cette vitesse qui faisait ma fierté pour me glisser entre les Robes Violettes, et je me précipitai aux côtés de Kenshin pas à pas.

« Kenshin, je suis venu te seconder. » Après avoir atteint Kenshin avec tant de difficultés, je continuai de balancer ma lame sans arrêt pour découper le satin blanc qui bloquait les pieds de Kenshin.

« Mmh », grogna Kenshin en réponse. Il commença à se concentrer encore plus sur les Robes Violettes environnantes. Au bout d’un long moment, il avait tué un large groupe de Robes Violettes, et j’avais enfin réussi à réduire drastiquement le nombre de bandes de satin blanc sur les pieds de Kenshin jusqu’à ce qu’il n’en restât plus qu’une.

« Prince, soit prudent, je n’ai plus assez de magie pour invoquer les épées ensanglantées servant à contrer Celestial ! » cria DanDan, anxieuse.

Quoi ? Je me tournai vers Celestial. Sans les épées ensanglantées, plus rien ne distrayait Celestial. D’un geste de la main, le satin blanc que je m’étais acharné à hacher s’enroula de nouveau autour des jambes de Kenshin. Une autre dizaine de morceaux de satin blanc flottaient derrière Celestial, et il les lança tous sur Kenshin. Il me semblait que Kenshin allait avoir au moins une dizaine de nouveaux trous…

« Non ! » Je criai et jetai mon corps devant Kenshin, déterminé à lui servir de bouclier au péril de ma vie.

« Barrière Rebondissante ! » Une voix familière s’éleva subitement et, tandis que je tournais la tête pour regarder, je m’aperçus que les étoles de satin blanc étaient retournées à l’envoyeur. Malheureusement, Celestial s’était enfui à temps et n’avait reçu aucune blessure sérieuse.

« Prince, est-ce que ça va ? »

La voix de Lolidragon ? Encore une fois, je me retournai et restai stupéfait. Les personnes présentes ne se résumaient pas à Lolidragon et Yun, il y avait plusieurs autres de mes compagnons. La totalité d’Odd Squad était là, ainsi que la Team Rose. Ming Huang de Dark Emperor affichait déjà sa mauvaise humeur en me regardant, et bien sûr Nan Gong Zui et Kong Kong ne manquaient pas à l’appel.

J’étais abasourdi et demandai en balbutiant : « Tout le monde… Pourquoi êtes-vous là ? »

Lolidragon répondit avec entrain : « En constatant que Kenshin était en train de chercher des personnes un peu partout, j’ai tout de suite su que tu t’étais à nouveau fourré dans les ennuis. J’ai discuté par MP avec Western Wind pour lui demander ce qu’il s’était passé, et j’ai ainsi découvert que vous aviez besoin qu’on vienne à la rescousse. »

« Après quoi, une fois que j’eus parlé à tout le monde, personne n’a parlementé, et tous se sont précipités ici », déclara Lolidragon en insistant sur ses mots.

Pendant que Lolidragon était en train de s’expliquer, la lumière soignante de Grand frère Wolf m’avait déjà enveloppé. Gui et Wicked avaient depuis longtemps couru jusqu’à moi pour m’aider. Quant à Nan Gon Zui et les autres, ils s’étaient dirigés en ligne droite vers Celestial pour le combattre.

De tout mon cœur, je me sentis chaudement touché, et j’étais un peu perdu sur la marche à suivre. Je prononçai vaguement un : « Les gars, faites attention. Celestial est très fort. »

Cependant, il semblerait que je m’inquiétais trop. Même si Celestial était un peu si puissant que c’en était exagéré, face à tant de personnes à mes côtés, il ne lui restait que la défaite comme option. Les Robes Violettes au sol se faisaient massacrer sans aucune difficulté et, avec ces énormes quantités de magie qui étaient émises par nos équipes, Celestial peinait à trouver assez d’espace pour éviter les attaques. La plupart du temps, il ne pouvait que les bloquer avec son satin blanc, mais, graduellement, de plus en plus de blessures étaient infligées à son corps.

Enfin, Celestial ne put plus en supporter d’avantage et tomba directement au sol. Nan Gong Zui signala à chacun de stopper ses attaques, et ils s’avancèrent tous face à moi. « Suzerain, va et tue Celestial. Une fois fait, tu devrais pouvoir monter de niveaux. »

Présenté ainsi, ne suis-je pas légèrement inutile ? Mais, après avoir causé tant de problèmes, comment pourrais-je oser protester ? Je me contentai d’avancer docilement vers Celestial, et dégainai mon Dao Noir dans le but de le trancher en deux.

Néanmoins, je songeai soudainement à Doll et m’empressai de lui demander férocement : « Où as-tu enfermé Doll ? »

« Dans ce cas, tue-moi. Il est hors de question que je te laisse enlever ma femme. » Celestial était étendu au sol, baignant dans son sang, mais son visage conservait une expression déterminée.

Au fond de moi, un étrange sentiment surgit. Cette expression me semble très familière. C’est presque comme… la détermination qu’avait Kenshin en creusant la tombe de Kaoru.

À cet instant, Neurotic, qui se tenait à mes côtés, se mit à se murmurer : « Ce boss est vraiment étrange. Auparavant, même si j’avais combattu de nombreux boss, je n’avais encore jamais rencontré un NPC ressemblant autant à un humain. Est-il possible que plus un boss est puissant, plus son intelligence est développée ? »

Mon cœur s’emballa sous la surprise. C’est vrai, la réaction de Celestial est vraiment trop humaine. Elle est l’exact réplique de celle de Kenshin et Sunshine. Se pourrait-il que Celestial ait également développé une conscience de lui-même ? Je lançai un regard stupéfait à Lolidragon qui me fixait du regard en retour. Son visage arborait une expression sérieuse.

« Tue-le, Prince. » La voix de Lolidragon me parvint depuis le canal des MP.

J’étais stupéfait. « Mais, tu ne penses pas qu’il pourrait avoir développé une conscience ? »

« C’est précisément pourquoi nous devons nous dépêcher de le tuer. Autrement, tout le monde suspectera Celestial, et éventuellement ils commenceront à se méfier de Sunshine et Kenshin. Tu n’as sûrement pas envie qu’un malheur leur arrive, n’est-ce pas ? » demanda Lolidragon, agitée.

Absolument aucun malheur ne doit leur arriver ! Je durcis mon cœur et positionnai mon Dao Noir au-dessus de Celestial qui était au sol pour le poignarder. Doucement, je murmurai : « Désolé. »

Au moment où mon Dao Noir était sur le point de pénétrer le corps de Celestial, celui-ci s’effaça dans un flash comme des particules qui se dissolvaient. Je restai pétrifié un bon moment. Je l’ai tué ? Je levai mon Dao et le considérai avec suspicion, mais je ne croyais pas un instant que celui-ci l’avait transpercé. Qu’est-ce que c’était que ça ?

« Que s’est-il passé ? Prince, as-tu tué Celestial ? » Après un long moment, Nan Gong Zui vint se renseigner.

Incertain, je répondis : « Je ne sais pas… »

Avant que je ne pusse terminer ma phrase, la voix de Lolidragon retentit à nouveau sur le canal de MP. « Dis que tu as tué Celestial. J’irai voir les gens de l’entreprise. Ils devraient te donner les points d’expérience et le butin au bout d’un moment. Pour l’instant, contente-toi de dire que tu l’as tué. »

Plein de doutes, je regardai vers elle pour constater qu’elle s’était déjà déconnectée. Mais, que se passe-t-il au juste ? Puisque Lolidragon m’avait donné ses instructions, je ne pus que déclarer à Nan Gong Zui : « … Il doit être mort, même si sa façon de mourir était certainement très étrange. »

« Pourquoi n’y a-t-il aucun butin ? C’est vraiment bizarre », marmonna-t-il avec incompréhension.

« Ne nous préoccupons pas de ça, allons vite chercher Doll ! Je me demande si elle va bien. » dis-je avec inquiétude.

Juste quand je finissais ma phrase, j’entendis une voix familière. « Grand frère Prince, tu es si lent ! »

Voyant Doll marcher toute seule dans notre direction comme si elle se promenait, et que ses mains tenaient un paquet de biscuits, mes yeux faillirent sortir de leurs orbites.

« Ça va, Doll ? »

Elle attrapa un biscuit et le mit dans sa bouche, tout en disant avec difficulté : « Ça va, Doll n’avait-elle pas dit à grand frère Prince qu’elle allait bien ? »

Le coin de mes lèvres fut soulevé par un petit tic nerveux, alors que je la questionnais : « Mais, que faisais-tu pendant tout ce temps ? »

« Manger, mais aussi jouer à des jeux de balle avec les grandes sœurs aux robes violettes ! » répondit joyeusement Doll.

Bam !

Doll se précipita vers moi à toute vitesse. « Grand frère Prince, que t’est-il arrivé ? Pourquoi es-tu tombé d’un coup ? Du sang coule même de ta tête ! Grand frère Wolf, viens vite, grand frère Prince est mourant ! »

Me frottant la tête, je me relevai et soupirai. Je fis face à Neurotic et DanDan. « Neurotic, DanDan, je vous présente mes excuses. Je suis profondément navré de vous avoir faits partager mon inquiétude. »

« Haha, aucune importance. Grâce à toi, nous avons été capables de rencontrer Celestial aujourd’hui, et nous avons même pu le défier quelques minutes. Autrement, qui sait combien de jours nous aurions passé à le chercher tous les deux. » Neurotic m’adressa un immense sourire.

« Neurotic et DanDan ? » s’étonna brusquement Nan Gong Zui, choqué. « Les vainqueurs du Tournoi des Aventuriers du Continent de l’Ouest ? Le couple de La Cité Vagabonde ?»

Je fixai Neurotic et DanDan, abasourdi. Ils étaient les suzerains de La Cité Vagabonde du Continent de l’ouest ? »

Neurotic se gratta la tête avec embarras. « Nous avons été percés à jours ? »

« Dans ce cas, laissez-nous nous présenter à nouveau ! Je suis DanDan, une invocatrice occupant la cinquième place du classement. Et, voici mon p’tit mari : un guerrier classé neuvième. Nous sommes l’équipe gagnante du Tournoi des Aventuriers du Continent Ouest, la Team Vagabonde. Après quoi, nous avons bâti la Cité Vagabonde, et nous sommes actuellement en train de rassembler nos forces pour nous préparer à conquérir la totalité du Continent Ouest. Avec un peu de chance, nous arriverons à devenir le Suzerain de la région, exactement comme toi Prince. »  DanDan m’adressa un large sourire.

« Moi ? Un Suzerain ? » demandai-je stupéfait.

Les yeux de DanDan s’illuminèrent en me contemplant. « C’est exact, le Suzerain Sanguinaire du Continent Central, Prince, est présentement l’un des noms des suzerains les plus célèbres parmi les cinq continents. »

« Suzerain Sanguinaire ? » Je laissai échapper un léger soupir, ne sachant guère comment prendre la nouvelle.

Notes de bas de page

1 « nous serions vraiment dans le pétrin » : 叫天天不应,叫地地不灵 (jiào tiān tiān bù yìng, jiào dì dì bù líng). Littéralement : Pleure et supplie le Ciel, mais les Cieux ne répondent pas. Pleure et supplie la Terre, mais la Terre est imperméable.

2 « escalader une montagne faite de couteaux, ou sauter dans des chaudrons d’huile bouillante » En fait, cela fait référence à certains châtiments décrits dans les Enfers chinois. Il y a dix-huit niveaux des enfers, chacun incorporant une torture/un châtiment d’un genre différent, destinés à différents genres de pécheurs. Ces deux-là sont les plus communs. Pour plus d’informations (en anglais) vous pouvez consulter le lien : http://en.wikipedia.org/wiki/Diyu (Avertissement : âmes sensibles s’abstenir).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *